Découvrir le métier d’aumônier : comment devenir aumônier


DECOUVRIR LE METIER D’AUMONIER : COMMENT DEVENIR AUMONIER
Nous connaissons les prêtres qui officient dans les églises de nos villes et de nos villages. Il est aussi possible, à chacun, d’accéder au métier d’aumônier, d’aumônière. Nous avons interviewé Madame D., actuellement en cours de formation afin de devenir aumônière. Découvrons sur Etre-rentier.fr son parcours, sa future fonction et sa future rémunération.

Sandrine d’Etre rentier : Madame D., bonjour, nous sommes heureux de vous accueillir sur Etre rentier, pouvez-vous en quelques mots vous présenter.
Madame D. : je suis une maman de trois enfants, j’ai 36 ans .Nous habitons dans un petit village à la campagne. Mon ancien métier était toiletteuse pour animaux et vendeuse en animalerie.

Sandrine d’Etre rentier : comment en êtes-vous arrivée à vouloir devenir aumônière ?
Madame D. : mon parcours dans la religion est un peu atypique. En effet, je suis une jeune baptisée. Cela ne fait que deux ans que je suis baptisée. Ma vie avant était sans aucune religion, sans aucun attrait pour le spirituel. Mais un jour, Dieu m’a rattrapée. Depuis, je m’investis dans ma paroisse .Et puis un jour on m’a parlé de l’aumônerie. Je me suis dit : pourquoi pas moi ? Alors j’ai tenté.

Sandrine d’Etre rentier : quelle est la formation nécessaire pour devenir aumônière ?
Madame D. : on ne devient pas aumônier du jour au lendemain. Pour ma part, j’ai eu tout d’abord plusieurs entretiens avec le responsable de la santé du diocèse. Puis on m’a proposé une formation de deux ans sur la religion en générale. Cette formation ne s’effectue qu’une fois par mois. Ensuite, on doit voir différentes personnes et surtout un psychologue. Puis je serai envoyée en stage dans les hôpitaux du diocèse. C’est seulement après cette étape que je serai envoyée en mission. Car c’est vraiment une mission est non pas un travail comme un autre. Je serai envoyée par l’évêque.

Sandrine d’Etre rentier : une fois votre formation obtenue, quelles seront vos attributions, vos fonctions, peut-être vos pouvoirs ? Qu’elle sera votre mission ?
Madame D. : les fonctions sont diverses et variées. Cela peut aller de la préparation à un enterrement à la simple visite aux malades. Tout dépend du lieu où l’on est affecté.

Sandrine d’Etre rentier : sur combien de paroisses intervenez-vous ?
Madame D. : mon travail portera uniquement sur un lieu hospitalier. Nous travaillons en équipe.

Sandrine d’Etre rentier
: Combien d’heures par semaine représente une activité d’aumônier, aumônière ?
Madame D. : cela dépend des postes : on peut travailler de 35 h00 à un quart temps.

Sandrine d’Etre rentier
: Quelle est la rémunération d’un aumônier, d’une aumônière ? Avez-vous des remboursements de frais complémentaires ?
Madame D. : la rémunération d’un aumonier est au taux du smic. Il n’y a pas de remboursement d’autres frais. C’est avant tout une mission.

Sandrine d’Etre rentier : merci beaucoup pour toutes ces informations sur le métier d’aumônière, aumônier. Bonne continuation à vous, Madame D.
Madame D. : merci à vous de vous intéresser à notre mission.

Recherches associées à cet article :

  • devenir aumonier
  • comment devenir aumonier
  • formation aumônier
  • devenir aumônier hôpital
  • aumonière métier
  • métier aumoniere
  • comment etre aumonier
  • aumoniere hopital
  • Devenir Aumonier Militaire
  • métier aumonier

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • RSS
  • Google Buzz