Constitution de Collections : création de fortune et revenu complémentaire


CONSTITUTION DE COLLECTIONS : CREATION DE FORTUNE ET REVENU COMPLEMENTAIRE
L’humain a inventé un grand nombre d’objets. La plupart peuvent se regrouper par thème, par famille : une même utilisation (des petites cuillères), un même thème (mickey), une même époque (Louis XIV),… Ces objets ont de la valeur séparément, de façon plus ou moins importante. Leur valeur peut devenir exponentielle sous forme de collection. Constituer une collection est un biais intéressant de création de fortune sous forme de placement financier. Ce peut être aussi un moyen de se créer un revenu complémentaire. Explications.

Il peut être facile et peu onéreux d’acheter des objets visés par les collectionneurs : sur les puces, les vide greniers, les dépôts-vente, ou aux moments de succession.
A peu près tout se collectionne, mais faites la démarche d’observer les acheteurs autour de vous : vous verrez les tendances actuelles, les objets recherchés.
Hier était l’age d’or du timbre et des pins. Aujourd’hui, la vie est belle pour les effigies de Casimir, les petites cuillères à absinthe, les tableaux portraits, les cadres, les objets rituels et religieux.
Si vous faites la démarche de récolter des objets dans les thèmes que vous aurez choisis (imagerie, livres et figurines Star Wars, verrerie en cristal, bijoux anciens,…), vous constituerez une collection dont la valeur est supérieure à la somme de chacun des objets.

Avant d’acheter les biens, faites le choix du ou des domaines visés et cultivés vous sur ce qui existe, les prix des objets, les pièces rares : vous n’achèterez qu’en dessous de la côte.

Il existe des ventes de collections complètes : vente aux enchères, vente sur des salons. Il est donc possible de réaliser le bénéfice de vos collectes par des biais existants.

Création de valeur, création de fortune, revenu complémentaire, vous ferez le choix :
- de conserver les biens rassemblés sous forme de placement financier (prise de valeur avec le temps à condition que la collection rassemblée ne soit pas trop dans l’air du temps mais pérenne)
- de vendre la collection dès que sa valeur aura atteint un seuil satisfaisant pour constituer un revenu complémentaire : les collectionneurs peuvent apprécier que vous ayez fait le geste d’aller sur les marchés aux puces et vide greniers et payeront le prix pour acquérir les pièces qu’ils convoitent rassemblées, nettoyées et disponibles.

>> A LIRE AUSSI

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • RSS
  • Google Buzz