Petit traité de manipulation à l’usage des honnêtes gens, Joule et Beauvois


petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens, Joule et BeauvoisPETIT TRAITE DE MANIPULATION A L’USAGE DES HONNETES GENS, JOULE ET BEAUVOIS
Vous n’avez ni autorité particulière ni charme ravageur. Mais, comme tous, vous voudriez amener certaines personnes à accomplir certaines choses. Vous êtes donc intéressés par les techniques de manipulation d’autrui. En toute légalité, vous obtiendrez beaucoup des autres si vous lisez ce Petit traité de manipulation à l’usage des honnêtes gens. A moins que ce ne soit pour vous l’occasion de comprendre que l’on abuse de vous. Détails et impressions sur Etre-rentier.fr.

  • Méthodes classiques de manipulations des autres : pour obtenir ce que l’on veut

techniques de manipulation : petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens, de Joule et Beauvois

Techniques de manipulation : petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens, de Joule et Beauvois


Que vous recherchiez des méthodes de manipulation pour obtenir plus de vos relations professionnelles ou personnelles ou que vous vouliez être conscient de ce que l’on vous extorque à votre insu, il est urgent de vous plonger dans les méthodes traditionnelles de manipulation et autres techniques de manipulation.
La plupart d’entre nous utilisent ces méthodes de manipulation de façon inconsciente, presque innée. Il est alors bon de les décortiquer de façon structurée, peut-être même pour en améliorer les résultats, peut-être aussi pour en réchapper.
Certains d’entre nous ont eu accès à ces techniques sophistiquées de manipulation, de par leur formation ou leur profession.
Il est temps de remettre tout le monde sur un pied d’égalité, la lecture du petit traité de manipulation à l’usage des honnêtes gens a cette prétention. A la maison, nous l’avons lu tous les deux, mon mari et moi. Certes, nous ne pouvons plus abuser coquinement l’un de l’autre en utilisant ces méthodes de manipulation dévoilées, disons que cela n’est plus aussi facile. Nous sommes néanmoins contents, lorsque nous arpentons les allées d’un salon du meuble, ou les linéaires d’un magasin de machine à coudre, de retrouver les grosses ficelles de la manipulation commerciale.


Petit traité de manipulation à l’usage des honnêtes gens, Joule et Beauvois, en lien direct vers Amazon
  • Différentes techniques de manipulation : contenu du petit traité de manipulation à l’usage des honnêtes gens de Joule et Beauvois

Le petit traité de manipulation à l’usage des honnêtes gens est un important ouvrage de développement personnel. C’est un condensé d’un grand nombre de méthodes pour obtenir des autres ce que l’on désire, sans usage de la force mais par la simple utilisation de mots, du toucher et surtout un savant enchaînement de concepts décrits dans l’ouvrage.
Basé sur un ensemble très complet d’études sociologiques, ce petit traité de manipulation à l’usage des honnêtes gens nous livre des secrets que beaucoup auraient aimé garder cachés. Ces méthodes de manipulation ont un nom et une technique assez précise pour être optimale, en voici quelques-unes décrites dans l’ouvrage :

- L’effet de gel : la notion d’effet de gel est liée à l’idée d’adhérence à la décision prise. Le sujet a été amené à prendre une première décision : dans notre cas, on lui demande de garder un cartable. Lors de son deuxième choix de décision, il sera piégé par son premier choix de décision, c’est l’effet de gel. Notre sujet d’expérience interviendra de son propre chef si une personne se fait voler un objet sous ses yeux ce qu’il n’aurait pas fait sinon dans une majeure partie écrasante des cas. Cette manipulation peut être le fruit d’autrui ou, le plus souvent, le cas d’une auto-manipulation. L’effet de gel peut s’avérer être un piège de la décision, qui peut être positif ou amener des comportements contraires à l’objectif initial voire négatifs : il faut alors savoir dire stop au piège de la décision, en clair savoir changer de ligne de conduite.
- L’amorçage : c’est encore la notion de persévération de la décision. Dans le commerce, l’amorçage consiste à amener le client à une décision d’achat, soit en lui cachant certains inconvénients soit en faisant miroiter des avantages fictifs. Une fois que le client a pris sa décision d’achat, dans la plupart des cas, il ne remet pas en question sa décision initiale même s’il se rend compte que le coût, ou le produit, ne sont ceux annoncés au départ. L’amorçage fonctionne d’autant mieux que le client a la sensation d’avoir pris en toute liberté sa décision initiale d’achat. Si la décision est obtenue de manière forcée, lors de la deuxième décision, le sujet reprend sa liberté et a toutes les chances de ne pas choisir ce que le manipulateur attendait de lui.
- Le leurre : le leurre est une notion proche de l’amorçage, avec cependant une nuance que j’expliquerais grâce à un exemple. Le leurre concerne ce client qui a vu une magnifique paire de chaussures en soldes en vitrine. Il entre, persuadé qu’il va s’acheter ce produit convoité. Problème : il n’y a pas sa pointure. En fait, vous l’aurez compris, il n’y a quasiment aucune pointure disponible. La paire de chaussures magnifiques et soldées à très bas prix est un leurre destiné à faire entrer les clients dans le magasin. Ensuite, les vendeurs vont proposer au client déçu une paire proche du produit leurre, mais bien sûr plus onéreuse. Dans un grand nombre de cas, le client passe à l’acte d’achat.
- Le pied dans la porte : le sujet est amené à accomplir une conduite peu coûteuse, dite préparatoire, par exemple aider une vieille dame dans l’embarras avec un gros cabas. Ensuite, le sujet remplit le deuxième comportement, en situation de liberté illusoire ressentie comme réelle, ce deuxième comportement étant du même type que le premier comportement mais beaucoup plus coûteux, par exemple faire une quête d’une journée complète chez le particulier pour demander des fonds pour la nouvelle maison de retraite. Pour que le pied dans la porte fonctionne, il faut que l’acte préparatoire soit peu problématique et peu couteux. Une fois cet acte préparatoire obtenu, il faut, grâce à la persévération de la décision, que le deuxième acte, plus couteux, permette une même identification. Pour que le sujet fasse le lien entre les deux actes, il faut certes qu’il ait un lien fort en terme de sens, mais aussi que le temps qui les sépare ne soit pas trop long : de immédiatement après jusqu’à une semaine seraient, selon les expériences, les meilleurs délais.
- La porte au nez : cette stratégie repose, comme son nom l’indique, sur un refus initial du sujet. La première interaction repose sur une demande énorme en terme de coût pour le sujet qui ne peut que refuser. Le comportement attendu est porté par la deuxième requête qui sera elle, en comparaison de la première requête trop importante, d’une valeur tout à fait raisonnable, ce qui amène, dans la plupart des cas, les sujets à agir selon la volonté du manipulateur. La méthode du pied dans la porte relève des bonnes vieilles pratiques de marchandages des marchés. Les deux requêtes doivent relever d’une même identification de l’action, le temps les séparant devant être inférieur à une journée pour que l’effet porte au nez de la première et extravagante requête ne voit pas son effet annulé par le temps qui passe.
- Le piège abscons : c’est souvent une auto-manipulation qui nous amène à persévérer dans une décision. Par exemple, madame O, sujet du petit traité de manipulation, qui à la sortie du cinéma décide d’attendre le bus. Le bus n’arrive pas. Au bout d’une demi-heure, elle se dit qu’elle a déjà attendu beaucoup, donc qu’il vaut mieux qu’elle attende encore, que le bus va arriver. Il se met à pleuvoir. Au bout d’une heure, elle se décide enfin à rentrer, mais comme il n’y a plus de taxis, elle rentre à pied sous la pluie. Si elle avait pris la décision plus vite de ne plus attendre son bus, elle aurait pu soit rentrer à pied avant qu’il ne pleuve, soit avoir le temps de prendre le dernier taxi du soir et rentrer sèche chez elle. Bilan : elle rentre deux heures après sa sortie du cinéma et trempée. Le problème de madame O : le piège abscons qui lui a interdit de changer de décision parce qu’elle avait l’impression d’avoir déjà beaucoup investi dans sa première décision. Ce cas de figure se retrouve en entreprise lors des persistances de mauvaises décisions de gestion, en finance avec persistances de mauvaises décisions d’investissement, parce qu’on a déjà beaucoup perdu donc autant continuer et dans beaucoup d’autres sujets de la vie. Soyons vigileants et sachons remettre rapidement en cause nos mauvais choix.
- Le toucher : les expériences ont démontré qu’une personne touchée, par exemple sur l’avant-bras, sera plus encline à faire ce que la personne demandeuse réclame.
- L’étiquetage : c’est un principe de base par exemple de l’éducation, mais cette technique de manipulation peut aussi être utilisé en management et commerce. L’étiquetage consiste à donner au sujet une étiquette qui l’amènera, alors qu’il s’appropriera la qualité en question, à agir selon les désirs du manipulateur. Par exemple, un sujet dont on attend un comportement d’entre-aide aura, comme étiquette préalable « soucieux des autres », « généreux », « quelqu’un de bien ». Alors, ces qualités seront intégrées au raisonnement du sujet qui se les appropriera et donc agira ultérieurement comme quelqu’un de « soucieux des autres », en agissant dans son esprit en totale liberté.
- D’autres techniques de manipulations, toutes aussi intéressantes, sont aussi décrites : le « mais vous êtes libre de » ; la « crainte puis soulagement » ou « ouf, je l’ai échappé belle » de la technique du méchant aux côtés du gentil ; le « un peu c’est mieux que rien » de ceux qui demande une aide financière ; le « mais ce n’est pas tout » très utilisé par les vendeur bonimenteur qui ne cesse d’ajouter des cadeaux au produit vendu ; le « pied dans la bouche » ; le « pied dans la mémoire ».
- Les techniques de manipulations encore plus sophistiquées qui consistent à associer différentes méthodes de manipulation décrites ci-dessus.

Je vous mets un lien pour acheter le petit traité de manipulation à l’usage des honnêtes gens chez Amazon.

Bonne lecture à tous et surtout, faites en bon usage.

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • RSS
  • Google Buzz