Investisseur immobilier : réaliser soi-même un état des lieux


INVESTISSEUR IMMOBILIER : REALISER SOI-MEME UN ETAT DES LIEUX
Pour gagner plus en tant qu’investisseur immobilier, vous pouvez chercher à réaliser vous-même certaines opérations de gestion immobilière. L’état des lieux, simple et facile à réaliser, peut être facilement réalisé par le propriétaire bailleur. Explications en pratique sur etre-rentier.fr pour faire soi-même un état des lieux.

Réaliser un état des lieux à chaque passation de clés

Réaliser un état des lieux à chaque passation de clés

  • Quand réaliser un état des lieux

L’état des lieux d’un local loué à un particulier ou à un professionnel doit être précisément effectué :
- avant toute remise de clés du local au locataire, sinon les dégradations effectuées avant l’établissement de l’état des lieux ne seront pas prises en charge par le locataire
- après remise des clés par le locataire, en fin de location et avant l’entrée de tout autre locataire, afin de demander au locataire sortant toutes les remises à niveau nécessaires.

  • En présence de qui effectuer un état des lieux

Au moment de l’établissement de l’état des lieux, les deux parties doivent être présentes :
- le propriétaire bailleur ou le représentant du propriétaire (agence immobilière, société de gestion,…)
- le locataire ayant signé le bail.

  • A quoi sert un état des lieux

L’état des lieux protège les deux parties et permet une constatation commune de l’état du bien loué à un instant t (entrée ou sortie du bien).
Un locataire se doit de rendre le bien loué dans un état comparable à celui de son entrée dans les lieux. En cas de dégradation ou de mauvais entretien, le propriétaire bailleur est en droit de demander une remise en état ou de retenir sur le dépôt de garantie les éventuels frais de réparation, en s’appuyant sur l’état du logement ou du local au moment de l’entrée dans les lieux du locataire via l’état des lieux.
Si le dépôt de garantie ne suffit pas à couvrir les frais de réparation (un mois de loyer dans le cas d’un appartement, une échéance de loyer pour un local professionnel), le propriétaire émettra une facture correspondante au montant des travaux réalisés. La facture sera adressée au locataire, puis, en cas de non paiement, aux cautions du locataires au moment de la signature du bail.

  • Que doit figurer dans l’état des lieux

Les élément administratifs devant figurer dans un état des lieux sont :
- personnes présentes et leur fonction
- le lieu et la date
- la référence du bail
- le nombre total de pages
- la nouvelle adresse du locataire sortant et ses coordonnées téléphoniques.

Quels éléments constater dans un état des lieux :
Un état des lieux doit porter sur toutes les pièces du local ou du logement loué, mais aussi sur les couloirs, montées d’escalier, balcons, jardins, cours, parking, cave, garage, place de parking,…

Précisions devant apparaître dans l’état des lieux :
- l’état de chaque élément (neuf, comme neuf, très bon état, bon état, état d’usage, état dégradé, mauvais état). N’oubliez pas que c’est à cet instant que vous devez être vigilant et préciser, au moment du départ du locataire, toutes les dégradations observées. Ce peut être un mur sali, un carrelage cassé, mais aussi un gazon mort, des poignées de porte de bonne qualité changée en poignée bon marché,…
- la couleur et la matière de chaque élément (sol moquette bleue, sol parquet bois, murs crépis blanc, rampe escalier fer forgé noir mat, éclairage chambre deux appliques aluminium brossé, …)
- ne pas oublier les prises électriques, les prises de téléphone, de télé, les prises de réseaux informatiques
- ne pas oublier de préciser les éléments mobiliers fournis avec la location : four, plaque de cuisson, meubles de cuisine et de salle de bain, pour un local professionnel la baie de brassage, la climatisation. Préciser alors la marque des appareils, leur état
- ne pas oublier de préciser la qualité et la couleur des portes
- préciser le nombre de clés fournies au locataire.

  • En combien d’exemplaires rédiger un état des lieux

Un état des lieux est rédigé, en toute rigueur, en deux exemplaires en originaux, le jour j de l’établissement de l’état des lieux lui-même. Rempli à la main, signé des deux parties, un exemplaire est remis à chacune des parties en même temps que les clés.
Cependant, beaucoup de gestionnaires immobiliers ne remplissent qu’un exemplaire au moment de l’état des lieux, demande une signature au locataire et lui envoient une copie ultérieurement, quand ils y pensent.
Cela n’est pas la bonne façon de procéder pour être parfaitement honnête.
Mieux vaut vous équiper d’un sous main rigide sur lequel vous fixerez les exemplaires de l’état des lieux à l’aide d’une pince pour recopier les éléments observés d’un commun accord, devant vos locataires, sinon certains utilisent un bon papier carbone.

>> A LIRE AUSSI

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • RSS
  • Google Buzz