Immobilier aux USA : les Short Sell



IMMOBILIER AUX ETATS UNIS : LES SHORT SELL

Pendants quelques années de folies immobilières aux USA, les particuliers se sont surendettés. Aujourd’hui, d’innombrables foyers se voient forcés de trouver des solutions d’urgence ou bien de quitter leur foyer. Les opérations appelées Short Sell sont alors prévues pour trouver preneur à faible coût et effacer les dettes. Que sont exactement les Short Sell ?

Alors que l’immobilier aux Etats Unis a vu ses prix atteindre des sommets inquiétants, le particulier moyen s’est endetté pour acheter son logement. Les salaires étaient au rendez-vous, les banques aussi.
Et lorsque les familles désiraient acheter un 4*4, un bateau ou tout simplement changer la cuisine intégrée, elles se rendaient chez leur banquier, estimaient ensemble l’augmentation de valeur de leur bien immobilier depuis leur dernière rencontre et faisaient un prêt à la consommation pour le montant équivalent à l’augmentation de valeur de leur maison.

Ils sont nombreux à avoir acheté leur bien à crédit selon cet exemple, une famille américaine, et plus particulièrement une famille californienne :
Bien acheté 325.000 dollars, avec un apport. Au bout de quelques années, le restant à rembourser se monte à 300.000 dollars. Le bien est alors estimé, conjointement avec le banquier et selon la hausse des prix du secteur immobilier, à 350.000 dollars. La famille ressort de l’agence immobilière avec un prêt de 50.000 dollars.
Quelques années plus tard, la crise survient. Les salaires tombent. Les familles ne peuvent plus rembourser leurs échéances.
Comble de malchance, l’immobilier chute lui aussi et dans des proportions importantes.
Incapables de faire face à leurs crédits, les familles sont acculées par les banques qui ne leur laissent que peu de temps pour partir de chez elles.
Il reste alors une solution : les Short Sell.
En tant qu’investisseur immobilier, vous pouvez proposer à la banque une Short Sell, une vente au rabais qui effacera toutes les dettes de la famille américaine et vous propulsera propriétaire du bien pour une somme modique.

Dans l’exemple chiffré ci dessus, une Short Sell se traiterait à 180.000 dollars, annulant d’un coup les 300.000 + 50.000 dollars de dettes de la famille américaine.
Pour 180.000 dollars, vous pouvez être propriétaire de la maison, une maison achetée il y a peu 325.000dollars et estimée 350.000dollars il y a encore moins longtemps.
Une Short Sell se base sur le principe du « 1 tiens vaut mieux que 2 tu l’auras » appliqué aux banques : en effet, elles tiennent à coup sûr une certaine somme alors qu’elles ne sont pas certaines de pouvoir obtenir mieux en poursuivant pendant des années la famille endettée.
Ces Short Sell sont des négociations ardues en direct avec les banques qui peuvent durer des mois (7 à 8 mois).
Mais le jeu en vaut la chandelle car alors vous avez dans les murs une famille désireuse de rester chez elle et prête à payer un loyer conséquent. Ce sont des familles généralement assez aisée mais qui ne sont plus éligible aux crédits et sont donc forcées de louer.
Dans notre exemple chiffré, un loyer de 1450dollars est accepté par la famille.

A terme, après reprise économique, vous pourrez soit revendre le bien à la famille à un prix intéressant, soir continuer à le louer.

Voilà une transaction immobilière aux USA qui s’avère très rentable.

>> A LIRE AUSSI

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • RSS
  • Google Buzz