Gestion personnelle et familiale : anticiper, épargner


GESTION PERSONNELLE ET FAMILIALE : ANTICIPER, EPARGNER
Nous avons déjà vu ensemble la notion de frais fixes, de renouvellement des équipements du foyer, nous avons aussi parcouru la notion de trésorerie. Je voudrais ajouter un élément fondamental dans le cadre d’une gestion saine d’un foyer : l’épargne.

Epargner peut sembler évident tout en étant compliqué voire infaisable. Mais il faut garder à l’esprit qu’épargner est synonyme d’anticipation et anticiper signifie aller plus loin. Voici, sur être-rentier.fr, ma vision de l’épargne.

  • Epargne pour les équipements du foyer

La première notion d’épargne dont nous avons parlé porte sur le renouvellement des équipements du foyer. Pour ne pas dépendre des crédits, épargner pour pouvoir renouveler nos équipements le jour où ils tombent en panne est fondamental afin de maintenir notre niveau de vie, sinon c’est la régression qui nous guette et, en bon humain moderne, la notion de retour en arrière nous hérisse voire nous effraye.

  • Epargne pour faire face aux imprévus

La deuxième notion d’épargne porte sur les imprévus : accident, maladie, perte d’emploi, travaux soudains et importants. Dans une vie, grands nombres de risques de besoins financiers importants et ponctuels existent, pour y faire face : le crédit, papa maman mamie, ou sa propre épargne !.

  • Epargne pour les évènements de la vie

La troisième notion d’épargne porte sur les évènements importants de la vie : naissance, mariage, déménagement (et oui, cela coûte de déménager, outre le coût d’un déménagement, il faut quasiment toujours acheter du mobilier et faire quelques aménagements si ce ne sont de gros travaux), mais aussi pouvoir faire face aux frais de maison de retraite des anciens ou au frais de succession lors du décès de ses aïeux. Tous ces évènements d’une vie doivent être portés par l’épargne personnelle.

  • Epargne pour un projet immobilier

La quatrième notion d’épargne et non la moindre porte sur le projet immobilier. En effet, acquérir son logement est le premier pas vers l’indépendance financière et la retraite dorée, pour certain le luxe sera d’acquérir une résidence secondaire dans un coin de rêve.
Il est fondamental d’épargner chaque mois en amont afin de constituer son apport initial et en aval afin d’effectuer les travaux nécessaires à l’entretien ou l’amélioration de votre bien immobilier. Les sommes nécessaires à l’épargne immobilière varie énormément suivant votre projet, votre implantation, votre famille (seul dans un studio à Paris ou en famille à 5 en campagne dans une villa avec jardin).Tablez tout de même sur un apport minimum de 30% du prix d’achat du bien convoité et sur 10% de la valeur du bien pour des travaux d’urgence éventuels.

>> A LIRE AUSSI

Recherches associées à cet article :

  • epargne familiale

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • RSS
  • Google Buzz