Protection sociale : faire des économies


PROTECTION SOCIALE : faire des économies
Dans le soucis de protéger nos familles des aléas de la vie mais aussi pour se prémunir soi-même des accidents et des risques de nos diverses activités, nos devons être prévoyant et veiller à nos protections sociales. Cependant, ne tombons pas dans la surenchère que voudraient nous imposer les assureurs. Voici quelques idées que je vous propose d’analyser pour faire des économies sur la protection sociale.

  • mutuelle :

Il est nécessaire de posséder une couverture des frais de santé par une mutuelle, ou protection complémentaire santé. Cela semble simple, mais c’est plus compliqué que ça. Si vous avez une mutuelle santé d’entreprise, vous n’avez pas de marge de manœuvre mais d’une façon générale vous bénéficiez d’un tarif intéressant et d’une aide financière importante de la part de votre entreprise. Par contre, si vous devez adhérer vous même à une mutuelle santé, ou complémentaire santé, faites bien attention et effectuez de manière précise des comparatifs en faisant établir des devis de mutuelle (devis gratuit).. Vous devez en priorité être couvert pour les coups durs : par exemple, pas de maximum en terme de coût et de nombre de nuits en cas d’hospitalisation (nous avions consulté une mutuelle pas cher et, surprise, au bout de 30 jours d’hospitalisation, ils ne couvraient plus le malade). Dans le cas où vous avez des lunettes, des enfants qui doivent aller chez l’ortho-dentiste, veillez aussi à ces protections. Mais dans tous les cas, calculez les sommes moyennes que vous sortez chaque année en frais médicaux, majorez de 1000euros pour accident et comparez à vos douze mensualités d’assurance complémentaire santé : vous devez être proche de la même somme;

  • assurance accident de la vie :

Veillez, avant de souscrire à une nouvelle assurance, à valider que vos différents contrats d’assurance ne couvrent pas déjà les accidents de la vie (assurance habitation, protection lors des trajets par votre assurance auto et votre couverture sociale de salarié, assurances sportives couvrant les risques de vos sorties…);

  • prévoyance :

Assurance prise en entreprise pour les indépendants, mais aussi pour les professions libérales et les personnes désireuses d’aller plus loin en matière de couverture sociale, cette prévoyance intervient en cas d’accident grave (invalidité, impossibilité de travailler pendant plusieurs jours,…). Validez tout de même à partir de quelle immobilisation physique votre contrat vous prend en charge et s’il intervient aussi pour les besoins du quotidien (garde des enfants, femme de ménage, courses alimentaires…) et surtout combien de temps de couverture au maximum est prévu par cette assurance prévoyance. Il peut aussi y avoir un revenu mensuel prévu en cas d’invalidité, mais vérifiez bien son montant (nous avions découvert dans un contrat un revenu de 750 euros mensuels en cas d’invalidité, vraiment pas de quoi faire des folies !…).

NB : ceci est une émanation de Terre-nouvelle.fr, dorénavant, vous pourrez lire les articles concernant la finance, la gestion et l’immobilier sur ce blog être.rentier.fr.

>> A LIRE AUSSI

Recherches associées à cet article :

  • rentier et sécurité sociale
  • sécurité sociale rentier
  • COUVERTURE SECURITE SOCIALE RENTIER
  • rentier et couver par la sécurité sociale

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • RSS
  • Google Buzz